Wondershare Filmora
Modifiez et exportez facilement et rapidement vos vidéos en 4K
  • Pris en charge de l’édition vidéos en 4K par les smartphones.
  • Enregistrez les vidéos éditées en 4K directement depuis votre smartphone.
  • Stabilisez les vidéos filmées à la main.
  • Plus de 300 effets à votre disposition.

Samsung Galaxy S8 en 2018, vaut-il le coup ?

Alors que le géant Samsung de la téléphonie mobile vient d'annoncer son dernier Galaxy S9, est-ce que cela vaut le coup en 2018 d'investir dans le S8 avec la baisse de prix qui va suivre ? Le S8 offre un niveau incroyable de performance grâce à une architecture revue à la hausse par rapport au S7. Si vous êtes à la recherche d’un écran large et de l’appareil le plus rapide en terme de puissance de calcul de la gamme Samsung, ce téléphone risque bien de vous plaire. Se classant dans la catégorie de l’ultra haut de gamme, même si sortie il y a presqu'un an, le S8 joue la compétition avec le dernier iPhone X d’Apple.

  • 1) Samsung Galaxy S8 Design et conception

  • 2) Samsung Galaxy S8 Fonctionnalités et performances

  • 3) Samsung Galaxy S8 Logiciel embarqué

Disponibilité Amazon

Avantages et inconvénients :

Avantages :

  • Un design à faire fondre les mordus de technologie
  • Un écran sublime notamment grâce à son ratio d’occupation de façade de 85%
  • Une puissance de calcul incroyable grâce à la dernière puce Exynos 8895 de la firme
  • Un appareil photo intégré parmi les plus performant sur le marché des smartphones
  • Une autonomie exemplaire
  • L’expérience utilisateur est plutôt bien pensé et fluide

Inconvénients :

  • Le déverrouillage biométrique quasi à la ramasse
  • Le prix des smartphones ultra haut de gamme est évidemment une barrière
  • La fonctionnalité Bixby absolument inutile dans la langue française
  • Le format de l’écran peut ne pas plaire à tout le monde

1) Samsung Galaxy S8 Design et spécificités techniques

1. Design (Sublime)

L’un des points forts du dernier né de Samsung. Vous n’avez jamais vu un design comme celui-là. Le taux d’occupation d’écran sur la façade est impressionnant, notamment grâce aux côtés Edge mais surtout grâce à la disparition du bouton physique Home qui se voit remplacé par une interface virtuelle. On se retrouve avec un appareil moins épais que son prédécesseur, plus petit mais pourtant avec plus d’écran. Probablement dans le top 3 des plus beaux smartphones en terme de design pour cette année 2017. Sachez aussi que c’est malheureusement devenu important de le préciser, mais le Galaxy S8 garde la prise jack standard pour brancher directement son casque audio. L’industrie, Apple en tête, tend à se débarrasser de cette connectique historique. Un bon point !

Si nous avions juste un petit regret c’est la présence du bouton prévu pour Bixby. Il se retrouve un peu comme un cheveu sur la soupe dans le design (surtout lorsque l’on sait qu’il ne sert absolument pas dans son utilisation originale). Rien de bien grave comparé à un ensemble de haute voltige. Bravo à Samsung !

2. Écran (exceptionnelle)

panDelay interface

Rendons à César ce qui appartient à César. L’écran du Galaxy S8 est encore une référence en matière de technologie en 2017 et arrive à tenir la distance même avec le dernier iPhone X d’Apple. Absolument sublime, il délivre un niveau de contraste noir et blanc exceptionnel et une excellente richesse de couleur principalement grâce à son écran Super AMOLED.

Avec un écran qui s’est débarrassé entièrement d’espace vide, le téléphone de la firme Sud-Coréenne offre un affichage de 5,8 pouces (6.2 pour le S8+) qui correspond à l’un des plus grand sur le marché actuellement. Le ratio particulier de 18.5:9 délivre un look unique dans l’univers des smartphones particulièrement lorsque la grande majorité des applications et vidéos sont prévues pour du 16:9. Attention ce nouveau look peut ne pas plaire à tout le monde mais Samsung maîtrise particulièrement bien les conversions et permet de prendre soin de l’expérience utilisateur malgré tout.

Sachez enfin que cet écran est l’un des premiers sur le marché à prendre en charge le contenu HDR. Une technologie jeune cependant pas encore démocratisée qui ne trouvera une réelle utilité que lorsque les plates-formes en ligne et les constructeurs auront développé leurs offres.

3. Spécifications techniques (un peu juste)

panDelay interface

Le GS8 embarque une très bonne technologie. La puce embarquée pour les modèles internationaux diffère de leur version Nord-Américaine. Le Snapdragon 835 laisse sa place ici à l’Exynos 8895 gravé en 10 nm et possédant 8 cœurs, 4 cadencés à 2,3 GHz et 4 autres cadencés à 1,7 GHz. Le modem embarqué est compatible avec le réseau 4G de catégorie 16 et la puce graphique Mali-G71 MP20 possède 4 Go de mémoire vive. Une très bonne qualité qui malgré tout se voit limité lorsque beaucoup d’applications sont ouvertes en même temps. Le système de stockage interne par contre dispose de 64Go d’espace disque mais la possibilité, toujours appréciable, d’ajouter une carte M-SD de 256 Go offre des possibilités vraiment intéressantes.

Le benchmark des performances est correct, malgré l’écran de cette dimension. Il gère également bien le multitâche jusqu’à une certaine limite.

Quelques petits défauts mineurs sont à souligner. La mémoire vive embarquée dans la puce graphique n’est pas à la hauteur (4 Go) et est même inférieure aux 6 Go de certains modèles de l’an dernier. La batterie de tout juste 3000mAH est également moins autonome que certaines batteries de la compétition mais rassurez-vous car le système de faible consommation d’énergie est extrêmement développé sur le GS8 et rattrape la relative faiblesse de sa batterie. L’inclusion de la connectivité « bluetooth 5.0 » améliore le rayon de réception, le contrôle et améliore l’automatisation des fonctions « smart Home ».

Nous sommes cependant un peu déçus des performances. S8 fait pâle comparaison face à la puissance des derniers iPhones. L’iPhone 8 qui se classe dans la même catégorie que le S8 au niveau du prix est 2 ou 3 fois plus puissant. Difficile de surclasser les puces d’Apple mais pour un téléphone à 800 euros nous sommes en droit d’attendre « un peu » plus.

4. Durabilité (fiable)

La jante en métal qui soutient le « tout-verre » permet d’avoir une impression en main d’excellente qualité. Même si le verre peut effrayer les plus maladroit sachez que le traitement Corning Gorilla Glass 5 le protège des risques de débris. Préférez quand même utiliser une coque de protection pour éviter les inévitables traces de doigts et de rayures.

Ne vous inquiétez pas non plus de le mouiller. Ce S8 dispose de la certification IP68 qui le garanti de résister à des immersions jusqu‘à 1,5 mètre d’eau pendant 30 minutes et ce malgré la présence de la prise jack.

2) Samsung Galaxy S8 Fonctionnalités et performances

1. Performance de l’appareil photo (Correct)

panDelay interface

L’appareil photo du Galaxy S8 n’a pas été grandement amélioré par rapport aux versions précédentes de la série. L’appareil embarque un objectif arrière à 12 MP (8 MP pour l’avant). Les différences se font surtout sentir au niveau du traitement logiciel de l’information. Le contraste a été grandement amélioré et la balance des blancs reste stable que l’on soit en pleine ou faible luminosité. On peut noter une absence d’aberrations chromatiques, et un très bon comportement de l’ouverture à f/1.7. Le niveau de bruit est très acceptable, 27dB (surtout sous faible luminosité) ainsi qu’un très correct temps d’exposition de 30mn qui permet d’éviter les flous.

Même si l’APN est très correct, nous ne tenons pas là, la crème de ce qui se fait de mieux actuellement en 2017. En effet des petits défauts viennent entacher une technique sérieuse mais pas exemplaire. Pas d’avancée donc pour cette technologie que l’on retrouve dans les téléphones de la génération précédente. De plus la colorimétrie à tendance à saturer un peu trop surtout en pleine lumière du jour et le flash même si suffisamment puissant, manque d’uniformité.

Pour conclure sur une note positive, sachez que le temps de réactivité de l’appareil reste l’un des meilleurs du marché. Le S7 avait déjà fait ses preuves dans ce domaine et le S8 ne fait que confirmer. Peu importe la luminosité la prise se fait dans un délai suffisamment court pour impressionner n’importe quel Pixel ou iPhone.

N’oubliez pas que les téléphones haut de gamme peuvent maintenant enregistrer des vidéos dans une résolution en 4K. Si vous souhaitez éditez ces vidéos à la volée depuis votre Galaxy S8 sans avoir à transférer quoi que ce soit sur un ordinateur de bureau jetez un œil à FilmoraGo.

FilmoraGo est un outil de montage pour appareil mobile facile à utiliser qui vous permettra de réaliser facilement des modifications de base sur vos vidéos. Couper, diviser, rogner, contrôle de vitesse, inversion… vous pouvez également ajouter des transitions, des superpositions et des filtres. Ajoutez des textes, des titres et même de la voix-off à vos vidéos. Transformez votre appareil en un véritable studio portable. Oh et FilmoraGo est totalement gratuit !

Télécharger la version IOS Télécharger la version Android

Si vous recherchez une solution d’édition pour ordinateur de bureau, n’hésitez pas à tester Wondershare Filmora. Une solution complète parfaitement prévue pour les débutants. La version d’évaluation est gratuite, essayez-là et dites-nous ce que vous en pensez.

Download Win Version Download Mac Version

2. Performance audio (standard)

panDelay interface

La prise en charge de la dernière fonctionnalité « Bluetooth 5.0 » permet à l’appareil de se connecter plus rapidement que jamais à n’importe quel système son. La qualité sonore s’en retrouve décuplée. Sachez que le Galaxy S8 peut streamer en bluetooth sur plusieurs appareils différents pour reproduire un son en stéréo d’une qualité impressionnante.

Le reste des fonctionnalités audio reste standard et ne change pas énormément comparées aux versions précédentes. Le rendu audio reste de bonne facture, le haut-parleur fourni un niveau sonore (70dB max) dans la moyenne de ce qui se fait dans le haut de gamme par contre, la sortie casque est plutôt moyenne pour un téléphone de cet acabit. En effet, le volume sonore est plutôt faible et investir dans un casque de bonne qualité pour profiter au maximum du rendu intégré ne sera pas superflu. Petit point négatif ici Samsung, pas d’avancée technologique de ce côté-là.

3. Performance de la batterie (impressionnante)

Nous en avons déjà discuté plus haut dans ce test mais la batterie est exactement identique à celle de la génération des S7 (3000 mAh). Rien ne change donc sinon une meilleure prise en charge logiciel des fonctions d’économie d’énergie qui, on peut le dire, fait ici toute la différence.

En effet nous avons remarqué que la batterie dans une « utilisation normale » tient facilement la journée. Nous pouvons considérer que ces performances sont vraiment excellentes compte tenu de la technologie qu’embarque l’appareil.

Encore plus pratique, le S8 offre le chargement sans fil (à condition bien évidemment de posséder une unité de charge). Cette fonctionnalité devient de plus en plus incontournable et l’ensemble de l’industrie tend à la développer maintenant (Apple compris). Le tout-sans-fil deviendra standard dans quelques années et nous sommes prêt à parier que les bars et cafés se doteront bientôt d’espace de chargement rapide (si ce n’est déjà fait pour certains).

Malgré sa durée de vie excellente, n’hésitez pas à utiliser l’ajustement automatique de la luminosité ou d’activer les modes de consommation d’économie d’énergie pour maximiser la durée de vie de votre batterie.

4. Sécurité (Faible)

panDelay interface

Le Samsung Galaxy S8 et S8+ disposent des dernières fonctionnalités de reconnaissance biométrique du marché. Mais cela ne les empêche pas d’être exempt de défaut, même (et surtout) sur le dernier né des chaînes de production des usines Samsung. Nous pouvons noter sa reconnaissance de l’iris et son lecteur d’empreintes digitales.

La reconnaissance d’empreintes digitales est une technologie qui a fait son apparition il y a maintenant une dizaine d’année et, même si relativement récente, elle a déjà fait ses preuves. Sur le Galaxy S8 la lecture est extrêmement fiable et il est bon de noter que Samsung ait décidé de la garder en positionnant le capteur sur le dos de l’appareil. Attention cependant sa position n’est pas ergonomique car elle peut être confondu avec l’aspérité de l’objectif de l’appareil photo. Que vous soyez droitier ou gaucher vous risquez de ne pas trouver cela très instantané.

La reconnaissance d’iris fonctionne, sans plus. Une technologie encore en phase d’incubation. Il faut s’assurer d’enlever ses lunettes pour se faire identifier et lors d’une exposition à de forte source de lumière, la reconnaissance n’est pas fiable. Rien de bien excitant donc pour un déverrouillage optimal.

La reconnaissance faciale peut être déjouée par une photo imprimée. Nous sommes donc loin des standards d’Apple dans ce domaine. Nous vous déconseillons d’activer ce système peu fiable.

Il vous reste les systèmes de déverrouillage classique comme le pattern, le mot de passe et le PIN, fiables, mais issue d’un autre temps.

3) Samsung Galaxy S8 Logiciel embarqué (correct)

La Samsung Experience 8.5, qui correspond à la nouvelle interface utilisateur du constructeur Coréen est plutôt simple et ergonomique. Cette section mériterait un article à elle toute seule tant il y a de chose à dire mais si nous devions vous résumer nos heures d’utilisation avec cette interface, disons que nous avons plutôt été séduit. Samsung sait prendre en compte l’avis des utilisateurs et a réussi à proposer une interface utilisateur peaufinée jusqu’au bout des ongles.

panDelay interface

Nous aimerions cependant nous arrêter sur Bixby, l’assistant personnel de Samsung qui vient tout juste de faire son apparition sur les appareils de dernière génération de la marque coréenne. Encore en phase de déploiement dans certains pays (même après 8 mois de la date de sortie officielle), l’assistant n’est toujours pas disponible en France. Les subtilités du langage et la traduction des interactions prend beaucoup plus de temps que prévue. Regret donc pour les fans de commande vocale qui attendaient (et qui attendent encore – en France en tout cas) un déploiement rapide. Le bouton physique lui est là, et ne sert malheureusement à rien pour le moment (en tout cas pas pour ce dont il avait été conçu). Patience donc sur ce point-là.

Conclusion

panDelay interface

Il faut reconnaître que Samsung a vu les choses en grand avec son nouveau produit. Plus beau, plus rapide, plus autonome… la recette est parfaite et ce smartphone ridiculise la majeure partie de la compétition du marché. Il se classe facilement sur le podium des meilleurs smartphones de l’année 2017. Si vous recherchez un petit monstre de puissance dans une enveloppe charmante ne cherchez pas plus loin. Seul peut être son prix peut vous refroidir car il est en ce moment (plus de 6 mois après sa date de sortie officielle) encore à 800 euros sur le site officiel. Le prix à payer pour le haut de gamme.

Attention même si ce téléphone reste exceptionnel, n’oublions pas non plus ses quelques défauts qui, sans être un frein à l’achat, pourra en rebuter quelques-uns. On peut mentionner l’assistant Bixby simplement inutile en France (pour le moment), un concept sécurité encore faible avec une reconnaissance d’iris très moyenne, le tout-verre qui peut faire peur aux maladroits et un format d’écran 18.5:9 qui pourra en surprendre plus d’un pas nécessairement dans le bon sens.

Ne boudons pas notre plaisir pour autant, ce Samsung Galaxy S8 reste une petite merveille technologique qui rendra fier/fière ses propriétaires.

Retrouvez plus de tests dans notre série sur les meilleurs smartphones 2017/2018

Mar 06,2018 2:08 am